Les dictées : tout un art !

Depuis plusieurs années, je pratique l’exercice de dictée quasiment tous les jours. J’ai toujours souhaité que les dictées apportent un plus à mes élèves car c’est généralement un exercice qu’ils n’aiment pas vraiment. C’est pour cette raison que j’ai opté pour des dictées sur l’art au sens général (tableaux, sculptures, monuments…). Mes élèves sont plus motivés que pour des dictées plus « classiques ».

Vous trouverez sur ce blog plusieurs dictées. Comme j’ai un double niveau, il y a 5 élèves de CM2 que j’ai eus l’an dernier et qui ont donc réalisé mes dictées. Je vais donc en refaire cette année, ce qui me permettra d’avoir « un stock » de dictées que je pourrai utiliser tous les deux ans.

Mon fonctionnement

Je dicte 2 ou 3 phrases 3 fois par semaine. Personnellement, je fais cela les lundis, mardis (c’est ma décharge qui le fait) et jeudis. Pour ces courtes dictées, les CM2 mais aussi les CM1 font les mêmes.
Le Vendredi, je reprends l’ensemble des 3 petites dictées de la semaine pour en construire une nouvelle. Il ne s’agit pas de mettre bout à bout les 3 dictées de la semaine. Le vocabulaire est presque le même, mais les verbes à l’infinitif la semaine peuvent être conjugués le vendredi, les noms au singulier peuvent être au pluriel, idem pour les adjectifs… Il s’agit plutôt de réinvestir ce qui a été fait dans la semaine.
Le lundi, je liste quelques mots de vocabulaire que mes élèves doivent apprendre pour le vendredi.
Contrairement aux dictées courtes de la semaine, pour la dictée finale, les CM1 font une dictée plus courte que les CM2.

À la fin de la dictée hebdomadaire, je distribue une image de l’oeuvre en question. Les élèves collent l’image ainsi qu’une roue de « score » (voir partie suivante sur la notation) et notent sur leur dictée le nombre de mots et le(s) thème(s) notés en plus (voir « Ma notation »). Ensuite je leur montre d’autres photos au VPI en lien avec l’oeuvre (même artiste, plan zoomé, oeuvre proche, bâtiments similaires…) et nous en discutons. Cela permet d’enrichir leurs connaissances artistiques.

Comme j’ai des élèves dyslexiques, je différencie les dictées pour eux : ils font les mêmes petites dictées dans la semaine. Pour ceux qui le souhaitent, je leur donne la dictée « sans faute » pour qu’ils la revoient à la maison avant vendredi. Pour la dictée bilan, ils ont la même dictée que leurs camarades mais avec des trous à compléter. J’utilise également une police particulière spécialement conçue pour les enfants dyslexiques : Opendyslexic.

Ma notation

Je note les dictées sur un certain nombre de mots (entre 35 et 45 pour les CM1 et entre 50 et 65 pour les CM2). Comment je les compte ? C’est très simple : j’enlève les petits mots : le, la, les, en, par, de, pour, qui… ce qui fait qu’il y a en réalité plus de mots et donc que tous les mots ne sont pas comptabilisés.
Ensuite pour noter, je compte le nombre d’erreurs. S’il y a deux fois le même mot mal orthographié (erreur lexicale), je n’enlève qu’un point. En revanche, si c’est deux fois la même faute d’accord (erreur grammaticale) alors j’enlève 1 point à chaque fois.
Pour de nombreuses dictées, je note en plus des thèmes précis : homonymes grammaticaux, verbes/adjectifs en [é], accords dans le GN…

Dans ma correction et en fonction des élèves (c’est à dire du nombre d’erreurs commises) j’en corrige plus ou moins. Soit je corrige la faute, soit j’indique qu’à tel endroit il y en a une pour que les élèves puissent la corriger.

Depuis un an, j’utilise les « Compteurs de réussite« . Il s’agit d’un projet que j’ai découvert sur Ulule et auquel j’ai participé. Le principe est simple : transformer très très simplement un score en pourcentage à l’aide d’une roue pour pouvoir comparer ses progrès d’une dictée à l’autre. Il y a également une feuille de suivi pour suivre les résultats des dictées. C’est pas cher (5€ en téléchargement) et c’est vraiment super pratique. Je ne pourrais plus m’en passer. On peux aussi s’en servir pour d’autres choses si on veut.

À partir de la période 2

Au début de l’année, je rends les dictées entièrement corrigées. Toute l’année, je travaille également l’orthographe avec la Twictée. Les élèves découvrent donc au fur et à mesure les balises orthographiques, grammaticales, lexicales et logographiques. Tout cela commence en période 1.

À partir de la période 2, c’est à dire quand la restitution prend moins de temps (collage de l’image, de la roue des scores et report du score dans le tableau de suivi), je modifie un peu la restitution des dictées. Le lundi matin, je laisse un court moment aux élèves pour se relire et corriger les fautes restantes. S’ils n’arrivent pas à trouver leurs erreurs, ils peuvent s’aider des leçons, demander de l’aide (mais pas la réponse) à un camarade, voire me demander en dernier recours.

Où sont ces dictées ?

Cette année, je déposerai un lien sur cette page le weekend pour partager la nouvelle dictée de la semaine. Si un jour il n’y en a pas, c’est que je n’ai pas eu le temps d’en faire ou alors que j’ai décidé de ne pas en faire avec mes élèves. Dans ce cas, vous pouvez piocher dans les autres dictées qui se trouvent sur le blog. Je ne peux pas toutes les mettre d’un coup pour une raison toute simple, c’est que je vais les créer au fur et à mesure de l’année.

J’espère que vous (et vos élèves) apprécierez ce fonctionnement.
Pour chaque dictée, vous trouverez 4 fichiers :

  • Les dictées quotidiennes + la dictée de la semaine en ordinaire + les dictées de la semaine écrites avec la police Opendyslexic car il m’arrive de les donner aux enfants dys pour qu’ils puissent les revoir pour la dictée hebdomadaire du vendredi + des commentaires sur l’oeuvre en question. Généralement, j’utilise Wikipédia pour récupérer les informations.
  • Les images à imprimer sur un A4 pour les distribuer aux élèves
  • D’autres images en lien avec l’oeuvre
  • La dictée en version dyslexique

2 Commentaires

  1. CaroleClems

    J’utilisais déjà les pourcentages pour les dictées, mais je ne connaissais pas les compteurs de réussite. Je trouve cette idée intéressante, alors 3 p’tits tours et hop compteurs achetés ! Merci pour ton partage.

    Répondre
    1. lbreilloux (Auteur de l'article)

      Tu verras, c’est vraiment top et en plus ça a été fait par deux enseignants.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *